Un collectif RN nous raconte sa mobilisation

Mobilisation :  496 jeunes, en Ile-de-France, ont entendu parler du Rassemblement National de la JOC. L’objectif était d’inviter 5 000 jeunes au RN.

Voilà ce que les jocistes nous en disent :

Ce n’est pas parce que la période des « Aller-vers » touche à sa fin ce mois-ci que la mobilisation s’achève. Il faut continuer à mobiliser, notamment au moment de la présentation des résultats de l’enquête sur le travail digne et l’autonomie des jeunes (en savoir plus). Il faut que les fédérations prévoient des temps forts pour inviter les jeunes rencontrés à venir au rassemblement du 15 avril, et que les équipes de jocistes prévoient des Pots des Potes.

C’est aussi aux responsables et trésoriers d’équipes de se mettre en marche. Les fédéraux ne peuvent pas tout porter seuls. Le CCF peut être un bon lieu pour se partager informations et tâches.

La mobilisation doit être menée jusqu’au dernier jour. Au RN de 2009, plus de la moitié des billets ont été vendus quelques jours avant.

Cette expérience de mobilisation, voilà ce que ça nous donne envie de faire :

  • Rappeler aux fédérations que ce n’est pas aux fédéraux de tout porter. Les équipes peuvent, elles aussi, préparer et animer des temps forts.
  • Améliorer la communication des informations sur le RN entre les fédéraux et les équipes. Les équipes ont un vrai rôle à jouer mais elles ont besoin d’avoir les infos !

Voilà quelques besoins de fédérations ou d’équipes que nous avons relevés :

  • Les jeunes ont du mal à organiser des actions financières :
    demandons-leur de quelle aide et soutien ils ont besoin.
  • Les jeunes souhaitent organiser des partenariats :
    transmettons-leur l’outil pour favoriser la mise en place.
  • Les fédérations organisent les transports pour le 15 avril :
    redonnons des conseils à celles qui viennent en bus ou autocar.

Les bons plans et belles phrases qui ont été relevés :

  • Mise en place de bons de soutien pour le RN. Un bon de soutien est donné à chaque donateur en échange d’une participation financière.
  • Présentation de la CNA et du RN lors de la fête de la mission Ouvrière. Une manière d’être visibles et soutenus par les adultes. « Les petites choses ont une grande importance ».
  • Une jociste nous parle de la période « En route vers le RN » :
    « A nous aussi, membres des équipes, de prendre les choses en mains, ce n’est pas aux fédéraux de toujours tout faire. Je me suis rendue compte en CCF que les fédéraux avaient beaucoup de choses à faire, ça m’a fait peur. ».
    Et oui ! A nous jocistes, dès le mois de janvier, d’impulser des Pots des Potes, des temps de débats autour des résultats de l’enquête. Soutenons nos copains fédéraux… car la JOC, ça n’est pas que les fédéraux, c’est nous tous !
  • Penser à témoigner de ce que nous aurons vécu au RN lors du Dimanche et Lundi de Pâques, dans nos paroisses et ailleurs pour montrer le sens que ça a eu pour nous de vivre un Rassemblement des Jeunes Privés d’Emploi Dignes le Samedi Saint. Nous pourrons rédiger un témoignage que nous transmettrons à nos paroisses.
  • Le Rassemblement National permettra aussi à des jeunes qui ne sont pas pratiquants de vivre le Samedi Saint avec la JOC, et de découvrir le sens du Samedi Saint pour les chrétiens.

Les infos/rappels à transmettre aux fédérations :

  • Rappeler aux fédéraux qu’il faut anticiper les transports pour le 15 avril.
  • Rappeler qu’il faut que les ados aient une autorisation parentale pour participer au RN et qu’ils doivent être accompagnés par un adulte qui sera nommé responsable (lorsque l’on fait une autorisation parentale, on délègue son autorité à quelqu’un pour un moment donné).
  • Penser au lieu de parking.
  • Mettre à profit les outils proposés par le national : « Il y a le mur de Facebook pour publier pleins d’infos, mais il y a aussi les murs [physiques] de nos paroisses, lieux de réunions, diocèses… où l’on peut coller les nouvelles affiches du RN. Penser à aller les afficher ! Penser aussi à distribuer les flyers, lors de rencontre diverses ou avec les partenaires, penser aussi à les donner à vos potes pour les inviter au RN ».
  • La billetterie est en ligne (pour y aller c’est par ici).
    Il est possible de régler par carte bleue ou d’envoyer un chèque à la JOC nationale pour recevoir son/ses billet(s).
  • Photo de Sniper et Babylon Circus avec la bulle ‘je vais au RN’
  • Sur Facebook : chacun peut mettre un commentaire où il inscrit le nom d’un copain invité au RN

AGIRS jusqu’à notre prochaine rencontre

  1. Demande d’un devis pour une commande de foulards pour la RIF – spécial RN. Nous voulons un signe distinctif lors du RN.
  1. Nous partagerons toutes les infos (infos/rappels et bon plans) ci-dessus par différents moyens :
  • Par mail aux fédéraux dans un premier temps et avec un titre accrocheur type
    « si tu es jociste, ouvre vite ce mail »
  • Par mail aux accompagnateurs fédéraux et avec un titre accrocheur type
    « si tu es accompagnateur JOC, ouvre vite ce mail »
  • Sur le Facebook de la RIF, dans un deuxième temps, en rappelant à tout le monde de vérifier sa boite mail
  • Par Snapchat
  • A la rencontre régionale de janvier
  • A Gaël, Secrétaire national aux Jeunes Privés d’Emploi, pour qu’il les mette dans les lettres au RN.
  1. Pensons à prendre contact avec les fédérations et équipes que nous devons suivre pour savoir où elles en sont dans la prépa du rassemblement. Il est important que les jeunes se sentent soutenus. Chacun de nous avons un rôle à jouer dans ce suivi. Pensons bien à répondre aux besoins que nous avons relevés.