Tour du monde des JOC, le Cameroun

Bonjour à tous !
Ici Amélie et François, de retour sur le sol Français.

Voici la suite des articles sur les différentes JOC du monde, avec aujourd’hui, le Cameroun.

En 1945 les pères spiritains découvrent les bienfaits de l’action catholique. Cependant ce n’est qu’en 1953 que la JOC est réellement créée, grâce à la nomination d’un aumônier pour la JOC du Cameroun. Aujourd’hui il y a 450 jocistes présents dans 3 diocèses.

Les équipes de révision de vie se retrouvent souvent autour de la thématique du chômage, c’est pourquoi un comité chômeurs a été mis en place Les jeunes se retrouvent régulièrement pour parler de leurs difficultés. En revanche l’église qui accueille cette permanence ne peut plus offrir ce lieu à la JOC, les jeunes recherchent donc un nouveau local.

Des projets sont en train d’être réfléchis pour permettre aux jeunes d’avoir plus facilement accès à des formations.

La JOC du Cameroun voit le nombre de jocistes diminuer car elle a du mal à trouver des projets correspondant à la réalité de vie des jeunes. C’est pourquoi, elle réalise des partenariats avec la Jeunesse Estudiantine Chrétienne, l’Action Catholique des Enfants et le Mouvement des Travailleurs Chrétiens. Le Conseil International a aussi été l’occasion de découvrir d’autres pratiques et de repartir avec des idées concrètes pour être toujours plus au service des jeunes.

François et Amélie,
vos reporters, jocistes sans frontières