Saisonnier : un job vital !

Cette année encore, la JOC a mené une enquête sur le travail des saisonniers. Elle montre que les jobs d’été ne sont plus un simple moyen de gagner de l’argent de poche. Pour la majorité des jeunes, ils sont désormais devenus vitaux !

Capture_flyersenquête

 Ce premier constat est révélateur des nouvelles difficultés que connaissent les jeunes aujourd’hui : pendant l’été 2014, la moitié des jeunes qui travaillent le font pour vivre le reste de l’année (50,3%).

Auparavant, la première motivation des jeunes était de se faire de l’argent de poche : 64% en 2007, 51% en 2010, ce chiffre tombe désormais à 22%. Un résultat qui en dit long sur l’urgence à régler la question du chômage des jeunes dans notre pays.

D’ailleurs, les saisonniers sont également touchés par les galères de recherche d’emploi. La proportion de jeunes qui souhaitent travailler mais qui ne trouvent pas d’emploi saisonnier en 2014 n’a cessé d’augmenter: 23,5% contre 21,3% en 2010.

Mais le sort de celles et ceux qui trouvent un travail saisonnier est rarement enviable. Parmi les constats alarmants qui sont issus de notre enquête, on trouve les heures supplémentaires non payées qui se généralisent, des irrégularités sur le temps de repos, des absences répétées de contrats de travail… .

De plus, 70% des jeunes déclarent ne pas connaître l’existence des syndicats près de leur lieu de travail, ce qui renforce la difficulté à défendre ses droits en cas de litige avec l’employeur.

Autant de chiffres qui montrent l’importance de se mobiliser pour les droits des travailleurs saisonniers.

Comme depuis 60 ans cette année, la JOC sera en première ligne pour les accompagner via ses 7 accueils saisonniers sur le territoire : La Baule, les Sables d’Olonne, Lourdes, Fouesnant, Ile de Ré, Côte Normande et Grau du Roi. Dans ces lieux conviviaux les jeunes de la JOC sont à l’écoute des demandes et des interrogations des saisonniers et les accompagnent dans leurs démarches.

Le mini-guide « 11 conseils pour bosser», réédité chaque année par la JOC, est distribué gratuitement aux saisonniers. Il donne des pistes utiles pour aider les jeunes à mieux connaître leurs droits.

Le communiqué de presse

L’enquête