Débat sur la liberté d’expression : Rire, c’est refuser de mourir

Le vendredi 23 janvierCharlie Hebdo 2015, l’équipe de la JOC de Valentigney dans le Doubs, s’est retrouvée afin de débattre des évènements récents qui ont touché le pays et de ce que la liberté d’expression implique en France.

Le débat était tourné autour d’un article paru dans Le Monde, traitant du dernier numéro de Charlie Hebdo.
Il a été tout d’abord rappelé que Charlie Hebdo caricature toutes les religions et a pour vocation de choquer pour faire réagir. Ils en viennent donc à dire qu’on ne peut bloquer les caricatures sous prétexte qu’elles choquent une partie de la population. En effet, dans un état laïc, les préceptes religieux ne peuvent aboutir à des lois.
Selon les participants, personne ne sait exactement où la liberté s’arrête mais elle ne doit pas être synonyme de harcèlement ou arriver à l’extrémisme. Au vu du nombre important d’incidents constatés dans les écoles concernant la minute de silence, les participants se sont posés la question de la pertinence d’une prochaine campagne JOC, autour de l’éducation populaire.

Auteurs : Vincent Tumay et Kevin Monchaux // Fédéraux au Pays de Montbéliard et membres de la JOC de Valentigney.