Pâques 2020 – Le message de François Salomé

Vendredi 10 avril 2020

Nous voici arrivés en cette fête de Pâques à un moment fort de notre vie de chrétiens et chrétiennes. Voici 40 jours que nous avons commencé à cheminer en vivant le Carême, 40 jours où nous étions invités à prendre le temps de nous poser sur ce qui est essentiel dans nos vies. Et voici que ce dimanche nous célébrons non pas la fête d’une mort mais celle de la résurrection de Jésus, qui par amour est allé jusqu’à mourir pour nous et est revenu d’entre les morts.

Pâques vient résonner encore aujourd’hui à travers nos vies. Aujourd’hui encore les jeunes du milieu ouvrier sont laissés seuls face à la précarité, subissent de plein fouet la privation d’emploi, doivent vivre des conditions de travail indignes, sont confrontés aux doutes et aux peurs pour la construction de leur avenir et sont mis à la marge de notre société. Cette fête de Pâques qui célèbre la victoire de la vie sur la mort, et un message d’espérance « En Jésus, l’Amour l’a emporté sur la haine, la miséricorde sur le péché, le bien sur le mal, la vérité sur le mensonge, la vie sur la mort.»[i] . Pâques vient nous redire que nous avons tous le droit à une vie digne et épanouissante.

Ce message d’espoir peut être dur à entendre ces dernières semaines avec l’épidémie de Covid-19 qui vient renforcer les difficultés que nous rencontrons. Nous devons faire face à l’isolement, à l’éloignement de nos proches, parfois au décès de ceux qu’on aime. En cette période de Pâques, alors que nous rencontrons des difficultés pour nous retrouver, et où nous ne pourrons pas vivre de célébration en église, prenons le temps d’appeler, d’envoyer des messages à nos proches et à ceux que nous savons isolés. Au cœur de ce confinement, faisons résonner notre foi et le message d’amour de Pâques en étant acteurs et actrices de solidarité.

Que Pâques nous fortifie dans nos engagements en JOC et nous fasse aller à l’avant de tous les jeunes du milieu ouvrier pour leur proposer de vivre le projet de la JOC. A travers la Révision de Vie, les aller-vers et l’action permettons à chaque jeune de pouvoir se construire, de porter un regard d’amour et des projets pour ses copains et copines et de se découvrir aimés de Dieu. C’est ensemble que nous pourrons être les bâtisseurs d’un monde juste et fraternel où chaque jeune aura une vie digne !

[i] Urbi et orbi, pape François, Pâques 2014

François Salomé, président national de la JOC

 

  • Pendant cette période de pandémie, la JOC publie chaque jour des paroles de jeunes qui racontent leur confinement en milieu ouvrier. Car oui, nous ne sommes pas tous égaux face au confinement… Au sein du mouvement, les jeunes sont nombreuses et nombreux à appréhender cette période pour leurs conditions de vie et de travail notamment. Parce qu’elles et ils valent plus que tout l’or du monde, la JOC publiera chaque jour sur son site (ainsi que sur Facebook et Twitter) leurs témoignages pour rendre visible leurs vies en milieu ouvrier et quartiers populaires. Les témoignages de la première semaine ici, et les témoignages de la deuxième semaine ici.