Talents de jeunes : Clémence nous partage ses poèmes !

A la JOC, nous le défendons chaque jour : les jeunes ont du talent ! Comme Clémence, 16 ans, lycéenne et jociste de Cholet (49). Elle écrit des poèmes sur ce qu’elle vit et nous le partage…  En voici deux !

Y’en a marre

Ça fait trop longtemps

Que j’entend

Ces rires qui grésillent

Non mais regarde-moi cette fille

Cette grande perche,

Qui change de facette

Une fois sortie de la salle

Ces moqueries qui t’irritent, du style

Elle est naïve et trop sensible

Tu sais ce qu’elle te dit la cible ?

Je suis comme JE SUIS

Et si t’aime pas c’est tempi

Car moi c’est comme ça que j’ fais le tri

Entre les moqueurs et les moqués

Les harceleurs et les harcelés

Au final des gens qui n’ont rien demandés

Qui au lieu d’être admirés, De se distinguer

Sont punis de ne pas vouloir leurs ressembler

J’aimerais vous rassurer

Et vous dire de continuer à être vous-même

Ces gens-là ne savent que se mettre en scène

Au fond d’eux aucun jeu

Le décor est vide, c’est ce qui les rends si stupides

Soyez fière de vous

Vous êtes unique !

 

Le canif addictif

Il n’y a pas de mots pour décrire
Ce que tu n’as même pas pris la peine de me dire !
Il faut juste que tu sache
Qu’aux gens facilement je m’attache

Mon pseudo n’est pas le fruit du hasard
Mais la représentation de l’incroyable bazard
Que tu as mis en mon coeur
Et qui y règne encore en cette heure

Je suis sensible
Et avec moi tu as été horrible
D’arrêter de t’aimer il m’est impossible !

Ça fait un an
Mais pourtant,
Depuis ce message
Cet insupportable ravage

J’ai toujours cette douleur
Tatouée dans mon cœur
Il n’y a pas de doute…
J’ai fais fausse route

Sous tes aires d’ange j’aurais du prendre gare
A tes flatteries étranges

Mais tu m’es addictif
Et c’en est maladif
Car tu as sur mon cœur l’effet d’un canif