«Rester sur le banc et regarder les autres jouer ?»

L’édito de Lola Mehl, présidente nationale de la JOC, paru dans Assez Zoné #165 de juin 2018.

Les résultats de Parcoursup, la plateforme d’admission dans l’enseignement supérieur, ont été dévoilés le 22 mai. 350 000 élèves étaient à ce moment sur liste d’attente. Certains ont dû choisir entre un vœu, fait par dépit, ayant reçu un « oui » et l’autre tant désiré ayant reçu « liste d’attente » ou encore « oui si… ».
Entre sacrifier ses rêves pour s’assurer un avenir ou choisir la filière de son choix au risque de n’avoir rien à la rentrée… 29 000 élèves sont aujourd’hui sur le carreau : tous leurs vœux sont refusés. A la rentrée, elles et ils seront privés d’un avenir étudiant pourtant désiré. Que deviendront-elles et ils demain ? Les privilégiés pourront s’offrir des écoles privées, quelques-uns s’épuiseront en cumulant études et job étudiant, d’autres devront subir une vie qu’elles et ils n’ont pas choisie. Pourquoi ? L’accès à l’éducation n’est plus garanti à tous et toutes.
C’est un choix politique, économique, qui fragilise et participe à exclure les jeunes du milieu ouvrier et de quartiers populaires. Eux, ont un avenir certain : rester sur le banc et regarder les autres jouer. Continuons à nous mobiliser pour dénoncer l’injustice sur laquelle on organise la société !

Au sommaire d’Assez Zoné #165
Dossier 
Réforme du bac : ce qui va changer
Actus
Partir à l’étranger avec Erasmus
Focus
Faire des ponts entre élèves et professionnels

Télécharger Assez Zoné #165

Pour aller plus loin :