Quartiers libres ! On n’a pas fini de te faire aimer ton quartier

photo 12En JOC, nous faisons le constat que les inégalités et les discriminations sont croissantes dans notre société actuelle. Elles créent de l’exclusion et de la violence. Il nous apparaît évident que pour mieux vivre ensemble, nous devons apprendre à nous connaître et créer des liens avec les gens qui nous entourent. Nous devons aussi être acteurs de nos vies et vivre l’expérience de l’action collective, notamment au plus proche de nous.

Cette année en JOC, une dynamique votée par les fédéraux lors de l’Assemblée générale nationale sera vécue sur chaque fédération. C’est « Quartiers libres ! On n’a pas fini de te faire aimer ton quartier ».

Cette dynamique d’année nous invite à aller à la rencontre des habitants de nos quartiers. La JOC veut permettre aux jeunes du milieu ouvrier de créer du vivre ensemble avec leur entourage et de s’ouvrir à la vie de quartier.

Voilà une présentation des étapes votées par les fédéraux :

 En septembre : l’Assemblée générale locale

Cette dynamique débutera comme toutes les années par un temps d’Assemblée générale locale en septembre. Ce temps doit nous permettre d’apprendre à se connaître mais également de découvrir la dynamique d’année et tous les outils qui nous permettront de la vivre. Ces outils, nous les découvrirons dans le livret de la dynamique. Pendant l’Assemblée générale locale, les jocistes feront le point sur la réalité de leur fédérations : où habitent les jocistes ? Où habitent les jeunes rejoints ? Et les adultes relais ? A partir de ces constats, chaque fédération sélectionnera un ou plusieurs quartiers dans lesquels elle vivra la dynamique d’année.

De septembre à décembre : les allers-vers

L’aller-vers, c’est une pratique fondamentale de la JOC ! Les jocistes iront à la rencontre de leurs copains et de tous les jeunes qui habitent le quartier ciblé pour leur donner la parole par le biais d’une enquête. L’enquête cible plusieurs questions autour du vivre ensemble dans le quartier : les transports en commun, le boulot, le loisir, les commerces et services publics, mais également tes liens dans le quartier, avec tes voisins… Cette enquête permettra de créer des échanges avec les jeunes des quartiers ciblés et recueillir ce qu’ils sont, leurs avis. C’est cette étape d’aller-vers qui nous permettra de vivre une dynamique en phase avec ce que vivent les jeunes que nous rejoignons en JOC.

De janvier à avril : les pots des potes dans les quartiers

Les pots des potes, c’est des temps conviviaux où on peut inviter tous nos copains, mais aussi les jeunes qui ont répondu à l’enquête. C’est un temps où ils pourront découvrir la JOC de manière sympa. Les jocistes pourront préparer les temps des prochaines étapes de la dynamique en mettant dans le coup les jeunes qu’ils auront invité. Le plus gros  travail sera de dépouiller puis d’analyser les résultats de l’enquête avec les copains !

photo 11De janvier à avril : les rencontres « Entrées libres : viens bouger ton quartier »

Tous les habitants du quartier sont invités à ces rencontres. C’est là qu’on découvrira les résultats de l’enquête remplie par les jeunes du quartier ! Les constats de l’enquête permettront de créer un échange entre les habitants autour du thème du vivre ensemble dans leur quartier. L’objectif de ces rencontres est de construire collectivement des propositions pour améliorer le vivre ensemble dans le quartier ! Ces propositions seront remises à un élu local qui aura été invité à être témoins de la rencontre.

Le week-end du 28-29 mai : la fête des voisins

Suite aux rencontres « Entrée libres : viens bouger ton quartier », les jocistes et les habitants du quartier organiseront des fête des voisins dans les quartiers ! Ils pourront vivre tous ensemble des temps conviviaux de fête, d’échange et de partage pour apprendre à mieux se connaître.

En juin : la Fête fédérale du vivre ensemble

Pour fêter la fin de la dynamique, les jocistes de la fédération se retrouveront à la Fête du vivre ensemble. Ils y inviteront tous leurs copains et tous les jeunes qui ont été rejoint tout au long de la dynamique. Ils pourront y retracer tout ce qu’ils ont vécu en JOC pendant l’année. Ca sera l’occasion de relire ce que la dynamique a permis de vivre aux jeunes, et sur chaque quartier. Ce sera aussi l’occasion de présenter les initiatives de vacances solidaires et citoyennes et d’être envoyé vers l’été !

Ensemble, soyons acteurs de nos quartiers avec la dynamique « Quartiers libres ! On n’a pas fini de te faire aimer ton quartier » !