Le travail illégal

Il existe plusieurs situations dans lesquelles un employeur peut franchir les limites des lois encadrant le travail. Mais pour dénoncer une situation abusive, encore faut-il pouvoir la repérer. Nous te donnons ici quelques cas dont il faut se méfier.

• Le travail non déclaré
Art. L. 8221-1 du Code du travail.
Le travail « au noir » est une solution qui ne présente que des inconvénients :
Tu ne cotises pas à la Sécurité sociale et l’employeur ne paie aucune cotisation patronale : tu n’es donc pas couvert en cas de maladie ou d’accident du travail.
Si tout le monde travaillait au noir, il n’y aurait plus d’Assurance maladie, d’allocations familiales, d’allocations de chômage, de retraite… En effet, ce sont les cotisations qui constituent les recettes de la Sécurité sociale.

• Le marchandage
Art.L. 8231-1 du Code du travail.
On parle de marchandage quand ton employeur te prête à une autre entreprise où tu travailles avec ses salariés, fais le même travail qu’eux et reçois des ordres des mêmes chefs, sans avoir les mêmes avantages.

• Le faux artisanat
Si ton employeur t’oblige à te « mettre à ton compte » et à continuer de travailler pour lui, tu as intérêt à saisir l’inspecteur du travail rapidement !