Il te reste des questions par rapport aux législatives ?

  • Pourquoi dit-on que l’abstention est le premier parti de France ?

53,8% de la population se sont abstenus. C’est donc une majorité de Françaises et de Français qui ne sont pas allés aux urnes.

  • Pourquoi a-t-on entendu que Jean-Luc Mélenchon pouvait être premier ministre ?

Si l’alliance de gauche « NUPES » avait rassemblé une majorité des voix exprimées, alors Emmanuel Macron aurait dû nommer le chef de cette alliance comme Premier Ministre, pour qu’il représente une majorité des votant.e.s. Jean-Luc Mélenchon représentait cette alliance et aurait donc pu être Premier Ministre. La NUPES a rassemblé 31,6% des votes exprimés (source : Ministère de l’Intérieur)

A priori, Elisabeth Borne, nommée par Emmanuel Macron et ancienne ministre du Travail pendant le premier mandat d’Emmanuel Macron, devrait rester Première Ministre. Elle devra cependant négocier ses projets de loi avec les membres de l’Assemblée Nationale, qui sont en majorité des partis d’opposition. C’est bon signe pour la démocratie quand même !

  • Pourquoi le résultat de cette élection n’est pas satisfaisant pour la JOC ?

-Emmanuel Macron et son parti ont encore de nombreux soutiens pour continuer leur programme sourd à la détresse des jeunes dont les étudiant.e.s ou les privé.e.s d’emploi, des soignant.e.s, des travailleurs.es précaires…

-Le Rassemblement National n’a jamais fait un score aussi haut de son histoire. Avec 17,3% des voix exprimées (source : Ministère de l’Intérieur), c’est très inquiétant pour les jeunes du milieu ouvrier et des quartiers populaires. En effet, le RN soutient indirectement les violences policières, certains de ses élus ont des positions racistes ou antisémites, ils attaquent les droits des femmes constamment.

-Un résultat toujours loin de l’égalité femme-homme (ou quasi-égalité) : seulement 37,3% des sièges sont occupés par les femmes (source : AFP)