De la consultation à l’action !

Julie nous raconte son premier TFM vécu en Nord-Pas-de Calais. Un temps entre fête et rigueur.
En cette nouvelle année 2015, nous voici en route plus que jamais vers l’action ! La campagne « DroitS Devant ! » bat son plein. La consultation nous a rappelé qu’il était ô combien important de s’intéresser à la vie de nos copains afin de nous indigner et d’agir sur nos conditions de vie. Les Fêtes des propositions rayonnent partout en France. Grâce à ces temps, nous, jeunes du milieu ouvrier, nous ne voulons plus que nos droits soient bafoués, nous ne voulons plus d’une société qui ne cesse de penser au profit et qui rejette ceux qui n’ont pas la parole, ceux qui n’osent plus revendiquer leurs droits, ceux qui ont peur de réclamer leur dignité. C’est en ce sens que le message de la Mission Ouvrière nous appelle, il nous appelle à faire de nos propositions et de nos aspirations la promesse qu’un monde plus juste est possible. Car c’est en donnant la parole, en témoignant de notre amour pour nos copains et pour l’humanité que nous irons toujours « DroitS Devant ! ». Alors il est temps pour nous, jeunes militants ouvriers chrétiens de nous dire, en cette nouvelle année, que rien ne nous est impossible mais que tout jaillira de nos mains ! Très bonne année à toutes et à tous !
« Le TFM avait pour sujet « Nos droits devant ». Nous étions rassemblés à Morbecques entre étudiants, demandeurs d’emplois, jeunes salariés, scolaires, accompagnateurs et prêtres. Nous avons fait des carrefours afin que tout le monde puisse donner son avis d’après les thèmes choisis. Nous avons travaillé sur des situations problématiques sur le travail, ça nous a appris à voir que nous ne sommes pas seuls et aussi à apprendre vers qui se tourner. Nous avons écouté deux témoignages de personnes ayant menées des actions au sein de la JOC pour ensuite réfléchir aux actions que nous voulons mener. Nous avons présenté le rassemblement régional qui se déroulera en juillet prochain et nous avons commencé à réfléchir par groupe au déroulement de celui-ci et à sa mise en œuvre. Nous avons aussi eu des temps de partages et une célébration. C’était sympa et convivial.
Avec mon équipe du Relais sup’ de Lille, nous avions déjà travaillé sur la campagne nationale d’action, le TFM nous a permis d’avoir plus d’outils pour mener à bien notre projet. Nous avons décidé de travailler sur un questionnaire sur les droits des stagiaires. Donc en équipe, nous avons formulé notre questionnaire afin de voir si les jeunes stagiaires connaissent leurs droits. Après dépouillement nous en ferons des statistiques. Pour finir nous réfléchirons à quelle action nous pourrions mener pour faire changer les choses ! »