Le crédo de la JOC RIF

Le 20 mars au eu lieu la troisième rencontre régionale d’Ile-de-France en visio. Cette rencontre a été l’occasion pour les fédéraux de construire ensemble un crédo sur ce que la JOC leur a apporté et peut apporter à d’autres copains.

Les fédéraux venaient de finir un temps de partage sur l’invitation en JOC.

Voici leur crédo :

« Je crois que la JOC m’a fait grandir en tant que jeune femme issue des quartiers populaires et en tant que militante chrétienne. Je crois qu’elle me permet de m’épanouir tout en me mettant au service d’une cause plus grande et juste, au service des copains. Nous voulons que le projet de la JOC permette à chaque jeune de grandir, d’être interpelé, d’être responsabilisé et d’être entouré. Nous le voulons pour les jocistes mais aussi pour les copains qui n’y sont pas encore, car c’est ça la JOC !

Je crois que la JOC est un mouvement qui aide à grandir en découvrant d’autres aspects de la vie à travers les expériences des copains et copines

Je crois que la JOC permet aux jeunes d’être responsable et de mieux s’organiser dans tous les domaines de la vie

Je crois que c’est important que beaucoup de jeunes profite de la chance qu’est la JOC pour apprendre se redécouvrir pour mieux se connaître eux même

Je crois que la JOC nous apporte la liberté de parole.

Je crois que cette liberté de paroles nous apporte de beaux partages.

Je crois qu’elle nous aide à avoir confiance en soi et nous fait grandir par cela.

Je crois qu’elle nous permet de faire de belles rencontres qui nous créent de beaux souvenirs.

Je crois que le visage du Christ est à travers tout ce que nous donnons et recevons-en JOC.

Je crois en la JOC et sa capacité à fédérer les jeunes en France et à travers le monde. Je crois en cette JOC au sein de laquelle j’ai pu grandir et m’épanouir avec les membres de mon équipe.

Je crois en le fait que donné des responsabilités aide et fait grandir les jeunes de milieux ouvriers, car grâce à cela j’arrive être plus ouvert aux autres et avoir plus confiance en moi et les autres.

Car je crois que chaque jeune a des choses à dire et mérites d’être entendus, de faire le lien entre la vie et la foi et de rencontrer le seigneur dans les autres. »

Et vous, en quoi croyez-vous ?