A Lille, les Olympiades pour l’emploi digne

Le 28 avril dernier, la JOC de Lille investissait le Parc Vauban avec leurs « Olympiades de l’emploi digne ». L’objectif ? Sensibiliser un maximum de personnes au parcours du combattant des privés d’emploi… Et faire signer des pétitions. Mission accomplie pour les jeunes ! Leur récit ci-dessous.

« Samedi 28 avril, il ne fait pas chaud au moment d’installer notre stand dans le jardin Vauban. C’est une matinée de printemps humide… mais le cœur y est ! Cela fait déjà plusieurs semaines que nous préparons ce projet. Ce n’est pas le moment de se dégonfler ! L’enjeu est pour nous de rencontrer des passants et de leur proposer des jeux pour leur faire découvrir le parcours du combattant des jeunes privés d’emploi. Nous avons imaginé des jeux pour tous les goûts et pour tous les âges :

  • La course d’obstacles : quelques haies représentent les étapes que sont l’orientation, le recrutement, la promotion dans l’entreprise. Nous proposons à des duos mixtes de participer. Au moment du départ nous donnons un lest, le plus souvent à la femme, qui représente la condition féminine. Nous souhaitions dénoncer ainsi les injustices à l’égard des femmes dans toutes ces étapes de la vie…
  • Jeune Mystère : un « question pour un champion » sur la thématique des jeunes célèbres avec pour slogan : « Pas besoin d’attendre 40 ans pour avoir du talent ! »
  • Le jeu de l’oie : où les événements avaient toujours un lien avec la recherche d’emploi. Ainsi on avance de quelques cases quand on obtient l’aide de la mission locale, on perd un tour pour améliorer son CV, on doit réussir un « 6 » au dé pour réussir un entretien de recrutement…
  • Nous avons également proposé des mots mêlés afin de dénoncer des préjugés sur les jeunes. Les mots à trouver étaient : « paresseux », « fainéants », « arrogants », « noctambules ». On demandait alors à qui ces mots pouvaient bien faire penser. Le plus souvent, on nous répondait : « les jeunes » puis nous discutions de ces préjugés.
  • Un jeu pour les enfants consistait à ramasser des balles de couleur.  Au moment de la récompense, nous donnions trois bonbons à la petite fille et un sachet complet pour le garçon… Puis nous les faisions réagir. Évidemment, dès que l’un disait que c’était « injuste », nous répartissions équitablement les bonbons. Nous souhaitions ainsi dénoncer les inégalités salariales entre les hommes et les femmes.

Au fur et à mesure de la journée, le ciel s’est découvert et nous avons été surtout chaleureusement accueilli par les passants. Beaucoup avaient très envie de parler de politique parfois même de macro(n)-économie.

Cette journée nous a permis de proposer notre pétition au plus grand nombre et de recueillir 155 signatures de plus ! »

Quelques photos des Olympiades pour l’Emploi Digne :

Avis aux fédérations, militants et militantes : vous avez jusqu’au 20 mai pour nous renvoyer par La Poste vos pétitions !

JOC
246 boulevard Saint Denis- BP36
92403 Courbevoie Cedex